Biographie

Culturel Politique

Il y eu toujours une forte activité culturelle et politique, depuis l’époque comme étudiant à Rio de Janeiro, en participant à des principaux mouvements importants de l’histoire récente du Brésil: Grève d’Un Tiers (1962); Mouvement Poème-Processus (1967); Mouvement Diretas-Já, avec sa célèbre Symphonie des Klaxons (1984); Hymne National Alternatif, pendant l’Assemblée Nationale Constituante (1988); Une Minute d’Ut pour la Paix (contre l’invasion de l’Irak par les Etats-Unis) (2003), etc.

Culturel Politique

Jorge Antunes, est professeur à la retraite à l’Université de Brasilia (UnB), où il est actuellement Chercheur Senior au Département de Musique. Il a rejoint le Département de Musique de l’Université en 1973. Il est chef d’orchestre et compositeur de renommée nationale et internationale, et son nom est entrée aux plus important l’Encyclopédies (Larousse, Grover, etc.). Il est réconnu en tant que chef de l’avant-garde brésilienne dans le domaine de la musique contemporaine et comme précurseur de la musique électroacoustique au Brésil. Son nom est enregistré dans les dictionnaires Aurélio et Houaiss dans l’entrée de la musique cromofônica, en tant que créateur de ce courant esthétique.

Antunes a fait dans Postdoctoral Ateliers UPIC à Paris, recherche guidée par Iannis Xenakis et Claude Levis Strauss. Il est Docteur en Esthétique à la Sorbonne, Université de Paris VIII. Son maîtrise a été fait à l’Institut Torcuato Di Tella de Buenos Aires, sous la direction d’Umberto Eco et Alberto Ginastera. Il a trois diplômes de baccalauréat de l’Université du Brésil, actuellement UFRJ: Physique (FNFi), composition et direction (ENM) et violon (ENM). Il a été chercheur et professeur invité de l’Institut de Sonologie de l’Université d’Utrecht, aux Pays-Bas, de l’Université de Paris VIII, Sorbonne, France, du Groupe de Recherches Musicales de l’ORTF, France et de l’Université d’Aveiro, au Portugal.

Il y eu toujours une forte activité culturelle et politique, depuis l’époque comme étudiant à Rio de Janeiro, en participant à des principaux mouvements importants de l’histoire récente du Brésil: Grève d’Un Tiers (1962); Mouvement Poème-Processus (1967); Mouvement Diretas-Já, avec sa célèbre Symphonie des Klaxons (1984); Hymne National Alternatif, pendant l’Assemblée Nationale Constituante (1988); Une Minute d’Ut pour la Paix (contre l’invasion de l’Irak par les Etats-Unis) (2003), etc.

En tant qu’administrateur il se projete dans les milieux culturels quand il était président de l’Ordre des Musiciens du Brésil, le premier conseil élu de l’organe après la fin de l’intervention de la dictature militaire. Comme un écologiste il a été le fondateur et le premier président de la Société Amis de la Biosphère (Sabio). Il a remporté plusieurs prix internationaux.

En 2002, il a reçu le titre de Citoyen d’Honneur de Brasilia de l’Assemblée Législative, et le titre de Chevalier des Arts et des Lettres par le gouvernement français. Il est tout au long élu à l’Académie Brésilienne de Musique, occupant du fauteuil n° 22.

Son catalogue comprend plus de 300 compositions, écrites pour diverses formations: orchestre, opéra, choeur, solistes, musique de chambre et de musique électroacoustique. Ses œuvres sont publiées par les éditeurs les plus réputés et labels internationaux. Il a publié 9 livres techniques et des dizaines d’articles scientifiques dans des revues spécialisées. Il est actuellement président de la Société Brésilienne de Musique Électroacoustique.

Son activité politico-culturelle à Brasilia avait hauteur en 1984, quand il composa et dirigea sa Symphonie de Klaxons (une orchestre de 200 klaxons de voitures), aussi appelé SINFONIA DAS DIRETAS, engagé dans la lutte pour la démocratisation du Brésil qui, à cette époque, vivait encore sous la dictature militaire.

Au début de 2010, il est revenu à se démarquer dans ce côté d’engagement de la musique sur le plan politique avec son opéra de rue AUTO DO PESADELO DE DOM BOSCO, dénonçant des politiciens corrompus impliqués dans la opération policière “Boîte de Pandore”.

Comme militant de la politique de parti, il était secrétaire général du PSOL-DF, Parti Socialisme et Liberté, dans la période 2011/2013. Il était un candidat du PSOL à Deputé en 2006, au Senat en 2010 et plus une fois à Deputé en 2014.

En 2014, il a reçu l’amnistie politique et des excuses de l’État Brésilien, avec compensation financière, à titre de compensation pour la persécution et l’injustice subie par leurs activités politiques pendant la dictature militaire.

En 2016, il est retourné au brin de musique engageante sur le plan politique, avec un nouvel opéra de rue: OLYMPIA OU SUJADEVEZ dénonçant des politiciens corrompus et ause de coup d’état parlementaire de 2016.

En mai 2017, engagé contre les réformes anti-peuple du gouvernement Michel Temer, il a composé la SYMPHONIE DES DROITS, une œuvre musicale pour récitant, un grand ensemble instrumental, choeur, orchestre de klaxons et des sons électroniques. L’oevre, avec 50 minutes de durée, a été présenté sur une place publique le 28 mai 2017.

Share This